Les naufragés du cargo Cristina Rueda

Il est des nuits d'hiver où les vents sont rugissants, la mer déchaînée et la tempête redoutable. Telle fut la nuit du 23 au 24 février 1925 au large des côtes de l'Ile de Ré. Tandis que  tout à chacun s'est réfugié dans la tiédeur de son logis, le vacarne des bourrasques ne cesse. En pleine mer, les matelots d'un énorme cargo espagnol, le Cristina Rueda, chargé de superphosphates, sont quant à eux sur le quivive.

A huit heures du soir, alors que navire passait la pointe Nord de l'Ile, le gouvernail s'est brutalement arraché. Les vagues sont énormes, le vent a redoublé ses efforts. Plus aucun moyen ni de gouverner, ni de maîtriser la trajectoire du bâtiment qui part à la complète dérive.

En pleine nuit, le Cristina Rueda est finalement drossé sur des rochers de la côte sauvage sur le côté sud de l'Ile. Vont dès lors s'enchaîner de multiples péripéties pour sauver ce qui peut l'être où hommes d'équipage, sauveteurs et rétais vont se mobiliser face à de redoutables dangers.

Une aventure de gens de mer mêlant courage, esprit de sacrifice et générosité. Un témoignage unique et passionant sur les insulaires et  les sauveteurs en mer du début du siècle dernier.

Durée: 1 heure 15

Départ : portail d'entrée du Phare des Baleines à Saint-Clément-des-Baleines ( face au Café du Phare).

Promenade en famille.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
Suivez-nous sur :
Douce France - Charles Trenet
00:00 / 00:00